Récit de l’atelier en psychogénéalogie ou comment se déculpabiliser de certaines peurs ou pensées limitantes …

Il y a quelques temps, je vous faisais part de mes envies futures au niveau professionnel , à mon souhait de me reformer afin de réaliser pleinement ma mission de vie (qui est d’aider les autres à faire « le ménage » en eux, à mettre à jour certains mécanismes qui les empêchent d’être SOI , à les expliquer et à s’en détacher , tout ça en racontant mon propre parcours et en donnant les clés qui m’ont personnellement servies … après vous restez le seul maître à bord 😉 donc vous ne prenez que ce qui vous parle profondément , il n’y a pas qu’UNE seule vérité… si vous voulez avancer , ne faites alors que les choses qui résonnent en vous et avec lesquelles vous êtes en accord . Si vous « tiquez » sur une idée , un principe énoncé alors ne vous obligez pas à l’appliquer alors que vous n’y croyez pas , votre âme sait ce qu’elle a besoin à l’instant T et  si vous tiquez c’est que vous n’avez pas besoin de cela à ce moment là 😉 ) .

Il y a une semaine j’ai donc suivi un atelier pratique en psychogénéalogie … Je suis arrivée sur cette formation par « hasard  » ( il n’y a jamais de hasard nous le savons tous 😉 ) , au départ j’etais intéressée par l’atelier sur les constellations familiales , mais cet atelier ne se donnait finalement pas , à la place on m’a proposé la psychogénéalogie qui était fort semblable mais différent en même temps . Après m’être renseigné sur le sujet j’ai décidé de m’inscrire à cette initiation , qui en plus, me convenait beaucoup mieux car c’est plutôt un travail individuel et les constellations sont plutôt un travail de groupe en général .

Déjà qu’est ce que la psychogénéalogie ? C’est l’étude de notre arbre généalogique , en partant de la symbolique des prénoms et pas seulement leur étymologie ; en travaillant sur les dates de naissance, de mort , de mariage … tous ces détails sont importants .

Alors quel est le but de cette étude ? mettre à jour des « coïncidences  » entre tous ces détails cités, et donc se rendre compte que si nous agissons d’une manière aujourd’hui , c’est parce que nos ancêtres ont vécu des traumatismes et la mémoire de ce traumatisme perdure à travers notre ADN . Prendre conscience du traumatisme originel , nous permet de nous en libérer et donc libérer les futures générations du poids de ce passé . 🙂

480952-532001970177431-1299050075-n

Donc comment ça se passe concrètement quand j’arrive sur place à 55 km de chez moi :

Nous sommes un petit groupe de 3 ce jour là , tant mieux car il faut quand même se dévoiler , donc c’est très bien , je suis avec 2 femmes de 54 ans chacune . La formatrice procède à un tirage au sort pour savoir qui commence , et c’est mon prénom qui est tiré au sort en premier 🙂 … ça tombe bien car j’avais très envie de le faire!!

Elle me demande d’abord quelle est ma demande (me concernant , je ne pouvais pas dire , je viens pour ma maman par exemple ) . J’ai donc dit que je voulais savoir pourquoi la relation avec ma soeur est loin d’être toujours au beau fixe , surtout depuis qu’elle avait eu sa petite fille .

Nous avons ensuite dressé mon arbre généalogique , mais je n’avais rien préparé spécialement chez moi , j’ai donc dis ce que je me souvenais . car ça n’a pas d’importance si on a pas toutes les dates ou tous les prénoms , on arrive quand même à expliquer pas mal de choses sans ça .

La formatrice a ensuite fait des recoupements entre ma date de naissance , ma date de conception , avec les Saints fêtés ces jour là et le prénom de mon compagnon est ressorti … là je me dis « c’est dingue  » 😳😄…c’est certain il n’y a pas de hasard !
Le prénom de mon compagnon veut dire symboliquement  « réveiller les morts  » , c’était donc normal que ça soit avec lui que je décide de m’intéresser à tout ça et de fouiller dans cette histoire familiale .
Ma date était également reliée à la St Jacques , qui symbolise une jalousie entre frères/soeurs; ainsi qu’à la St Valentine qui symbolise une histoire amoureuse .

La symbolique de mon prénom veut dire : blanc, ange , prince-chef , origine noble et guerriere .
La symbolique du prénom de ma soeur est relié à une mémoire de trahison , d’abandon de maternité , d’allaitement qui n’a pas pu se faire .
La symbolique du prénom du compagnon de ma soeur veut dire : bénédiction pas donnée .

Nous tentons de chercher , toujours en analysant la symbolique des prénoms , de quel côté de mon arbre vient cette mémoire, et c’est confirmé que ça vient du côté paternel . D’autres recoupements et « coïncidences  » ont confirmé cette piste .
Nous trouvons également que cette mémoire remonte à 6 générations en arrière .

La-psychogenealogie_imagePanoramique500_220

La formatrice m’interroge aussi énormément sur ce qu’il s’est passé dans les dernières générations, si on retrouve ce sentiment de jalousie entre frère et soeurs ou si au contraire , elles ont été au beau-fixe ? à ce moment là la vérité nous saute aux yeux , ce que nous vivons actuellement ma soeur et moi , d’autres générations l’ont vécue avant nous de la même façon ou presque . Cette prise de conscience enlève déjà un certain poids sur nos épaules : ça n’est pas de notre faute si on vit ça aujourd’hui … nous portons la mémoire de notre histoire familiale .

Denouveau après encore des questionnements, des réflexions diverses , nous trouvons qu’il y a donc 6 générations vivaient 2 soeurs . La plus jeune avait un amoureux dont elle est tombée enceinte . A l’époque , être enceinte hors mariage était un crime et en plus de cela, c’était à la plus âgée de se marier en premier lieu . Le papa des soeurs et le papa du jeune homme se sont arrangés pour que ce soit la plus âgée des soeurs qui épouse le jeune homme et l’enfant a été pris à la cadette pour qu’il soit élevé par sa soeur et son amoureux .De chagrin, la plus jeune s’est donné la mort .  ppffiiiooouuuu , quelle histoire!!!! 😳😳😳. Il s’en passait à cette époque … je peux comprendre que ça laisse des traces indélébiles . 😦

J’ai dû également trouver des prénoms pour tous ces « acteurs « . J’ai tiré au sort dans son livre de la symbolique des prénoms et pour la plus jeune je suis tombée sur Françoise, pour la soeur plus âgée je suis tombée sur Martine , l’amoureux s’appelle Cyril et le bébé Fabien . Et croyez-le ou non , mais la symbolique des ces prenoms reprenait mot pour mot l’histoire contée ci-dessus : le mariage arrangé, l’allaitement saboté , l’abandon , ne pas savoir transgresser les lois familales, injustice , renvoi au mythe de Romulus et Rémus ( jumeaux abandonnés et élevé par une louve !! => ma sœur est une sœur jumelle )

Donc symboliquement , ma soeur vivait la vie de Françoise et moi j’etais Martine , donc ça ne pouvait pas aller entre nous puisque j’allais lui prendre son enfant .

Alors maintenant que l’on sait tout ça , on fait quoi ? dans mon cas j’ai dû écrire plusieurs lettres d’adieu , de pardon ainsi que révéler à Fabien qui est sa vraie maman …. La formatrice m’a dit que cette prise de conscience et la « réparation  » effectuée , le pardon de Francoise à sa soeur, allait apaiser les tensions entre ma soeur et moi …. (allez , on croise les doigts !! 😉 )

resize

Evidemment j’ai fait un résumé de cette journée d’initiation en psychogénéalogie . L’analyse de mon arbre a duré 2 h et il y a encore des choses qui sont à creuser sinon nous aurions passé la journée 😉 …
Donc par cet article , je voulais vous faire passer le message suivant : si vous remarquez des dysfonctionnements dans votre famille, des mésententes , des jalousies , des héritages qui se perdent , des maris ou des femmes qui vous trompent continuellement … bref, vous avez la sensation que « ça n’est pas normal », que vous vivez la vie de quelqu’un d’autre , que vous tournez en rond encore et encore , alors prenez du recul , analysez les relations entre vos parents, vos grands-parents , est-ce que c’était pareil à leur niveau ? Si oui alors je ne peux que vous conseiller de chercher un praticien en psychogénéalogie près de chez vous . Vous avez le pouvoir de changer les choses alors tentez et vous serrez bluffé comme je l’ai été !
Et en plus, vous libérez les générations à venir de ce poids qui n’est pas le vôtre, vous libérez vos enfants , vos petits-enfants … c’était le moteur pour moi 🙂 .

J’ai donc décidé de poursuivre dans la psychogénéalogie et de suivre les modules afin de devenir moi-même praticienne en psychogénéalogie ! Les modules sont répartis sur 2 ans et durant ces 2 ans c’est mon propre arbre que je vais analyser en profondeur .

J’ai hâte d’y être !!! 🙂

Merci de m’avoir lue et à très bientôt !!

Gwenaëlle .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s