Comment rester centré quand c’est la tempête en nous et autour de nous ? 🙏🏻

J’ai remarqué que pour beaucoup cette fin d’année 2015 a été assez mouvementée . Beaucoup de choses qui pouvaient être en suspend ont été clôturées ou alors nous permet de voir  plus clair dans certaines situations.

J’ai également été prise personnellement , dans le cyclone de cette fin d’année 😀 … et vu que , tout comme vous, je suis en recherche de développement personnel , l’émotionnel a pris le dessus dans un premier temps car mon mental humain est encore habitué de fonctionner comme ça . Mais comme je vous l’ai déjà dit, tout est question de choix, et si on décide de rester dans les ruminations de son mental c’est parce qu’on le veut bien . Alors on décide consciemment de ne plus subir les assauts de notre cerveau en agissant !
– Il est avant tout, important de bien s’ancrer à la terre ! Pourquoi ça ? car votre cerveau est tellement en ébullition qu’il y a énormément d’énergie au niveau de votre tête et plus assez au niveau des pieds (vous pourriez même sentir une sensation de flottement , ce qui prouve bien que vos corps énergétiques ne touchent plus le sol ) et s’ancrer vous permettra donc de reprendre les rennes de vos émotions et de vos idées .

Voici un exemple d’exercice d’ancrage (source de cet exercice):

Vous pouvez le faire assis ou debout. L’important est d’avoir les pieds bien à plat sur le sol.Vos pieds sont bien posés sur le sol, et créent un contact puissant avec la terre.Commencez par effectuer 3-4 mouvements de respiration abdominale pour vous détendre
Maintenant, les yeux fermés de préférence, vous allez imaginer que des racines sortent de vos pieds et commencent à s’enfoncer dans le sol.
Ces racines commencent à vous relier très profondément avec le sol. Si vous êtes assis, ces racines partent non seulement de vos pieds mais aussi des pieds de la chaise, de vos chevilles, de vos cuisses…
Tout en continuant votre respiration profonde, vous imaginez que ces racines vont de plus en plus profondément dans le sol. Elles sont de plus en plus grosses.
À chaque inspiration, vous visualisez l’énergie de la terre qui remonte en vous. Cette énergie arrive de la terre, passe par vos racines, jusqu’à vos pieds, et remonte en vous.
À chaque expiration, vos racines s’étendent encore plus loin et encore plus profond vers le centre de la terre.
Ces racines commencent par englober de plus en plus d’espace, et englobent maintenant votre ville toute entière. Puis votre région toute entière. Votre pays tout entier.
Vos racines englobent maintenant la terre toute entière et vont jusqu’à son noyau. Vous êtes maintenant parfaitement relié avec la terre. La puissante énergie du noyau de la terre remonte jusqu’à vos pieds, puis jusqu’à votre cœur et vous traverse tout entier. Cela vous nourrit et vous donne de la confiance, de la puissance, et de la sérénité.
Là, bien enraciné, bien ancré dans le centre de la terre, vous allez y déposer une intention sur quelque chose que vous souhaitez voir apparaître dans votre vie.
Par exemple, dans le centre de la terre, vous allez émettre l’intention suivante : « je suis en sécurité, ici et maintenant »
Vous vous sentez maintenant profondément relié avec la terre et en totale sécurité.

ancrage

Voilà donc un exemple d’exercice d’ancrage, mais vous êtes tout à fait libre d’expérimenter d’autres techniques qui vous empêcheront de ruminer inutilement , suivez ce qui vous parle et vous inspire . 🙂 , vous êtes le seul maître de votre vie , vous ne devez pas suivre aveuglément quelque chose si ça ne résonne pas en vous 🙂

– Ensuite, vous devez prendre du recul absolument sur la situation que vous vivez ! Devenez le spectateur et regardez la situation sous un autre angle .
Sur le net vous trouverez de beau panneau avec des citations spirituelles pleine de sagesse dont celle-ci :
x-aimer-detester

Autrement dit, ce panneau nous explique bien que si nous sommes dans le jugement par rapport à quelqu’un , c’est parce qu’il titille quelque chose chez nous , reste à trouver quoi ! (relire mon article sur le jugement si besoin )
Pour vous dire la vérité, au début de mon éveil (il y a 1 an tout juste) , j’ai eu un peu de mal avec ce genre de citation car je ne comprenais pas comment mes pensées sur les gens pouvaient  m’en apprendre plus sur moi-même !
J’etais d’accord avec le positif 😀 , « la lumière que tu vois chez les autres est aussi chez toi  » , mais pas avec le négatif … bref, mon égo était toujours assez présent , car c’est pas évident de trouver le juste milieu avec lui 😉 , mais petit à petit ça avance et c’est ça l’important !! Pour ma part ça avance mieux quand le choc est rude 😀 … quand la vie ne me laisse plus le choix de voir la vie sous un angle différent .
Mais maintenant j’ai bien compris la leçon :
Quand une situation nous fait réagir vivement , la vie nous met la possibilité de travailler quelque chose sur nous … merci la vie 🙂 .
Derrière chacune de nos réactions, il faut retrouver notre ressenti , notre sentiment , notre besoin à ce moment là .
Par exemple (exemple vécu 😉 ):
Vous vivez une situation où on vous a manqué de respect , donc au lieu de vous en prendre à l’autre , dites vous d’abord est ce que je me donne suffisamment de respect à moi-même ? il y a peut-être de grandes chances que vous vous fassiez passer après les autres dans votre vie et ça n’est pas normal … Votre bien-être doit-être prioritaire , sans que ça soit nullement une réaction égoïste , il faut juste que la situation soit équilibrée 🙂 (article expliquant bien que penser à soi n’est nullement égoïste  à lire, relire et donner à lire 😉 ). On ne peut pas toujours donner , donner, donner, sans savoir recevoir aussi , sinon vous vous videz de votre énergie et vous êtes épuisé !

penser à soi

Donc une fois que vous avez décelé vos propres besoins personnels , il faut AGIR pour arrêter ce processus , car tant que vous n’aurez pas compris la leçon, l’univers vous mettra toujours face à d’autres situations similaires jusqu’à ce que vous compreniez ! Le but premier est de s’aimer soi avant tout … ❤ ,( quand on s’aime et se respecte, on ne sera plus jamais titillé par une situation ne nous respectant pas , alors OUI vous devez prendre du temps pour vous , pour vous épanouir ❤ . )

Cet exercice de prise de recul vous aidera donc à moins mentaliser, à comprendre pourquoi cette situation vous arrive et à y remédier ! Puisque tout est question de choix la vie 🙂 …
Donc n’essayez pas de comprendre pourquoi cette personne, qui vous a malmenée, a dit ça ou pense ça , car elle aussi a ses propres souffrances qui s’expriment , mais c’est SON problème et il en va de sa responsabilité de parcourir son propre chemin 🙂 … ou pas (article précédent : on ne peut pas être le sauveur de ceux qui ne veulent pas être sauvés ). Evidemment si c’est une personne toxique alors vous devez prendre vos distances , c’est une question de survie … mais avoir été manipulé par une personne toxique vous a sûrement aidé à comprendre que vous deviez absolument gagner en confiance en vous et en estime de vous-même , car c’est pour cette raison que vous avez su être harponnée par ce genre de personne malfaisante . Tout est question de vibrations,  si vous vibrez bas , vous attirez des gens vibrants bas aussi et c’est le cercle infernal … Il y a moyen de s’en sortir évidemment mais c’est VOUS et uniquement VOUS qui puissiez AGIR … contrôler vos pensées et prendre du recul sur les situations qui vous touchent (faire un travail de pardon également … à son rythme 😉 car pardonner c’est vous alléger vous-même ) , vous permettra d’en savoir plus sur vous mais aussi modifiera complètement votre vie !! 🙂

-Méditer est ce qui m’a toujours été bénéfique pour calmer mon mental !J’ai donc  fait cette petite méditation guidée de  » Bien -être et spiritualité  » qui résume bien le travail à faire sur soi , la prise de conscience à avoir et le pardon pour se libérer 🌞 : méditation ici  💞 . 
– Je suis aussi en train de lire un livre qui explique la méthode de développement personnel « Transurfing » et je peux vous assurer que ça aide aussi vraiment à comprendre pourquoi tel ou tel évènement nous arrive , cette méthode aide à faire ce travail de recul et d’analyse . Donc si ça vous intéresse voici le lien amazon : ici 

Capture d’écran 2016-01-05 à 12.06.36

Il existe plusieurs tomes pour bien expliquer la méthode pour créer votre propre réalité et ne plus la subir 🙂
Quand j’aurai terminé ce premier tome je ferai un article le résumant.

Donc pour clôturer cet article, je dirais de ne plus voir la vie comme une dure lutte mais comme une merveilleuse école qui est là pour vous faire avancer et nous élèver vers notre être véritable . Tous ces évènements bouleversants , sont là pour nous délester de ce que nous n’avons plus besoin : lâcher-prise en action 🙂

Voilà de quoi commencer une année 2016 en beauté !! 🙂

à tout bientôt ,

Gwenaëlle . ❤ ❤

 

Publicités

L’analyse des jugements portés sur les autres , encore un moyen pour se libérer !

Dans l’article sur les synchronicités j’avais déjà parlé de la notion de « jugement » mais je trouvais important d’y consacrer un article unique car le jugement est aussi un mécanisme négatif dont il est bon de se libérer afin de mettre en lumière nos réelles blessures s’y rapportant . Nous jugeons très fréquemment , et bien souvent sans même nous en rendre compte , car la société actuelle  a fait que le regard de l’autre a une forte influence sur nous-même et ce que nous pensons de nous-même… elle nous  incite donc à rester dans la négativité ( jalousie , quête de pouvoir , envie et donc non-confiance en soi  ) et donc à vibrer bas !

Je refais une petite parenthèse de rappel sur la vibration : Ce qui nous maintient dans de basses vibrations est dans l’intérêt de notre société actuelle , car sans ça nous ne serions pas de bons petits moutons sans réactions : vous râlez oui, mais vous faites quoi pour que ça change ? ==> RIEN , donc VOUS ÊTES MANIPULéS  ou gardé ENDORMIS ! Comment ? par tout ce qui est industriel au niveau alimentaire, médicaments , les pesticides , les vaccins …

IMG_5285 En éliminant progressivement ce qui peut être à l’origine de ce qui vous maintient endormis , en vous posant des questions sur vous et vos réactions ( avec tous les outils que je vous partage dans ce blog, car n’oubliez pas que je suis aussi passée par toutes ces étapes , c’est du vécu , je ne vous partage que des choses que j’ai expérimentées moi-même ) , vous réussirez à vous rendre compte de tellement de choses , qui avant ne vous avaient même pas interpelées ! Donc vous pourrez enfin reprendre VOTRE POUVOIR et faire VOS CHOIX en conscience !! Car on a TOUJOURS LE CHOIX !! 🙂

Je reviens à l’idée de jugement , La façon dont vous percevez les autres, dont vous les jugez peut-être , sabote donc votre niveau vibratoire . Un petit truc très simple pour savoir si vous êtes dans le jugement par exemple , quand vous croisez une jeune fille très jolie avec un sac à main Louis Vuitton , là vous vous dites « oh ben ça va, tout juste 20 ans et elle a déjà ce genre de sac hors de prix, je suis sûre que sa garde-robe doit être 3x comme la mienne ! » … dans ce cas vous jugez la personne directement alors que vous ne connaissez rien d’elle …. la même phrase sans jugement :  » oh , je vois que cette jeune fille a un sac Louis Vuitton , j’aurai bien aimé avoir le même « .

ahsley4

Autre exemple : vous êtes en train de pianoter depuis un moment sur votre smartphone , lorsque votre ami vous dit platement  » oh ben dis donc, tu es accro à ton nouveau joujou il me semble!  » … c’est donc un jugement car la personne fait d’un évènement isolé , une généralité . La même réplique sans jugement aurait été :  » Je te vois depuis un moment sur ton smartphone, j’ai l’impression de ne pas exister pour toi  » ( => peut-être une vieille blessure d’abandon qui refait surface , exprimée ici par le fait que la personne est ignorée par l’autre , ça lui fait mal et l’exprime comme il a été autorisé à le faire )… La phrase veut dire la même chose , mais la 2ème n’implique que la personne qui parle , elle exprime son ressenti d’une façon claire et non l’interprétation du ressenti de l’autre personne .

Donc vous êtes dans le jugement lorsque vous parlez pour une personne extérieure à vous, comme si vous étiez cette personne et donc en utilisant le « TU » ; et vous êtes dans le non-jugement lorsque vous parlez en n’engageant que vous-même . Vous ne vous projetez pas votre opinion sur l’autre, vous ne parlez que de vous et donc vous utilisez le « JE » , vous exprimez ainsi clairement votre propre ressenti .

Tentez de faire attention à comment vous vous exprimez et vous remarquerez que c’est vraiment un mécanisme que nous utilisons fréquemment, pas toujours dans une mauvaise intention , mais pour masquer nos propres ressentis car nous avons , depuis toujours, grandi dans une société qui n’est pas faite pour que les gens s’expriment , s’écoutent intérieurement se libèrent car sinon la société n’aurait jamais atteint de tels extrêmes comme nous vivons actuellement … L’Homme a été manipulé génétiquement depuis des milliers d’années , pour être soumis et ne pas se rebeller . Les temps évoluent et cette domination perd peu à peu son pouvoir sur nous , alors prenez conscience de tout ça et changez vos « habitudes » de pensées qui vous maintiennent dans la négativité . Vous pouvez également parcourir mon dernier article sur les pensées limitantes 😉 qui peut aussi vous éclairer sur ce système de pensées qui ne nous appartient pas toujours et qui nous sabote intérieurement !

En faisant attention à vos jugements sur les autres, vous pourrez en savoir plus sur vous-même 🙂 . Derrière chaque jugement se cache un ressenti , une émotion , qui ne demande qu’à être exprimé , et si vous le dites clairement, vous arriverez beaucoup plus à vous sentir mieux avec vous-même et apaisé , car en vous analysant comme ça , vous vous donnez la possibilité de vous comprendre et vous questionner , pour avancer et régler peut-être , pas mal de vieilles blessures .

Tes-jugements-ne-definissent-pas-le-genre-de-personne-qu-j

Effectivement c’est une attention de tous les instants, analyser vos pensées, vos ressentis … mais vous verrez que dés que vous enclencherez le travail , certains jugements pourront encore sortir de votre bouche ou vous traverserons l’esprit mais ils n’auront plus le même impact sur vous , car vous allez vous en rendre compte que vous jugez quelqu’un ou vous-même !! Alors  si vous jugez mais que vous savez maîtriser vos pensées qui accompagne ce jugement , la puissance de l’intention envoyée sera rectifiée car vous allez passer de pensées négatives à des pensées positives … car ça n’est pas le mot prononcé ou pensé qui est important , mais l’INTENTION qui y est associée  ! (vous pouvez lire mon article sur la pensée positive pour en savoir plus sur la puissance des pensées ) 🙂 .

colombe

A bientôt ,

Gwenaëlle .

Croire en soi … une vraie libération :-)

valeurpersonnelle

Le regard des autres dans notre société moderne occupe une place tellement importante , que nous devenons ce que nous ne sommes pas intérieurement , uniquement pour rentrer dans les cases de ce qui est « acceptable  » aux yeux des autres . Mais si vous vous niez pour des « banalités », alors vous vous niez pour les choses importantes aussi et de cela, résulte que vous montrez aux autres une image de vous qui est faussée , mais le pire c’est que vous vous mentez à vous même !! … pourtant vous MéRITEZ d’être celui ou celle que vous êtes intérieurement car vous êtes là, vous vivez , vous existez , alors ne reniez pas celui ou celle que vous êtes et SOYEZ uniquement VOUS …

Peut-être bien qu’en étant vous-même , vous perdrez des « amis » , mais rappelez- vous que ces amis appréciaient la personne que vous montriez, ils ne connaissent pas la personne que vous êtes au fond de vous , c’est donc un processus tout à fait normal … mais soyez rassurés, d’autres relations se tisseront assurément , et celles-là seront plus vraies puisque ces nouveaux amis seront là pour la personne que vous êtes réellement 🙂 .

Alors c’est fini  de jouer et maintenant VIVEZ !! ❤ 🙂

La parentalité positive ou comment respecter son enfant pour qu’il se respecte lui-même ! 👫

j’ai découvert la parentalité positive car , à l’époque , mon fils avait 3,5 ans et il ne m’écoutait absolument pas , il faisait aussi de grosses crises de colère, j’avais parfois peur de sortir avec lui dans les magasins 😞 .  Je n’ai jamais été adepte des fessées car pour moi , la violence n’arrange rien ; mais il m’arrivait de le mettre au coin (même si intérieurement je n’aimais pas du tout ces principes « anciens ») … Sans grands résultats 😑, j’avais acheté le livre de Super Nanny (ne pas rire 😀 ) pour tenter de trouver la solution miracle mais là encore , nul … Je surfais pas mal sur internet à la recherche d’idées d’autres mamans, peut-être une nouvelle méthode toute neuve ??? … Jusqu’au jour où je suis tombée  » par hasard  » 😉 ( nous le savons, il n’y a jamais de hasard , voir cet article ) sur un forum où des mamans vantaient la méthode d’Aletha Solter expliquée dans son livre  » pleurs et colères des enfants et des bébés , une approche révolutionnaire . Alors je me suis dit :  » bon là je n’ai rien à perdre d’essayer  » et aprés avoir lu les avis du livre sur Amazon , qui étaient aussi assez élogieux , j’ai commandé le livre . Une fois reçu je l’ai littéralement dévoré ! 🙂 Ce livre a été une vraie révélation pour moi , tout ce qu’ elle disait était d’une logique folle et en plus il y a des exercices de réflexion sur notre propre enfance qui nous font nous remettre dans notre peau d’enfant pour savoir comment on se sentait à l’époque et donc découvrir le ressenti de notre propre enfant . Les principes de la parentalité positive reposent sur l’écoute de son enfant , la libre expression de ses sentiments quels qu’ils soient , le respect de son être si petit soit-il , la compréhension que son cerveau n’est pas arrivé à maturité avant 8-9 ans et qui explique la différence de comportement du nôtre , la non – violence verbale et physique ; et le fait de n’ utiliser de punition en aucun cas … Dans la parentalité positive il n’y a pas de gagnant ni de perdant , il n’y a pas de peur vis -à-vis des parents … Et j’avais également lu qu’en faisant cette technique , nos enfants allaient être de futurs ados qui n’allaient pas devoir nous mentir pour expérimenter de nouvelles choses , qu’ils sauront trés tôt qu’ils peuvent nous parler sans avoir peur de ce qu’on peut dire puisqu’il n’y a pas de punition à la clé .  Bref , pour moi une relation saine et équilibrée , dans le respect de chacun . 😊 images Certains d’entre vous penseront probablement  » oh, et bien moi j’ai reçu des fessées et je n’en suis pas morte ! « … ou  » ça en fait des enfants-rois , il faut leur apprendre qui est le chef ici sinon ils nous montent sur la tête  » … à cela je réponderai que nous sommes en 2015 , nous ne pouvons pas éduquer nos enfants comme nos parents ont été éduqués (par nos grands-parents qui ont connu la guerre , et donc la peur constante , ils ne pouvaient rien dire et ETRE SOI n’était pas à l’ordre du jour ). Et pour l’enfant -roi , ce sont des parents démissionnaires qui en sont à l’origine ( l’enfant ne pouvait pas exprimer ses sentiments, ce qui se manifestait par des caprices que les parents écoutaient , ce qui donne du pouvoir à l’enfant et pas du tout aux parents ) , ça n’a rien à voir avec la parentalité positive , puisque l’idée de départ est d’écouter l’enfant , donc les caprices n’existent pas ou alors on sait comprendre que derrière le caprice , l’enfant essaie de nous faire part d’une expérience qui l’a frustré, à vous de mettre tout en oeuvre pour savoir d’où ça vient .  J’ai donc changé mon mode d’éducation immédiatement après la lecture du livre , en commençant par supprimer la tétine , qui sert en fait de bouchon , pour empêcher un enfant de pleurer . Beaucoup peuvent se dire  » mais non , la tétine ca le rassure  » , au départ quand vous lui avez mis sa tétine ds la bouche , vous pensiez que c’était peut être un besoin de succion ( ce qui peut être vrai hein 😉 ) , mais ça ne l’était peut être pas tout le temps … Et dans ce cas l’enfant a compris que quand il pleurait ou vivait une frustration , il devait mettre cette tétine , c’est du conditionnement . Ce réflexe arrive aussi lors d’un allaitement , car on pense que quand l’enfant pleure, c’est qu’il a faim ou a besoin de contact , mais pas toujours , si, aprés avoir vérifié que votre enfant n’a pas une douleur quelconque et s’il a été changé , alors ce sont juste des pleurs de décharge émotionnelle . Et cette décharge , vous devez la laisser sortir de lui mais vous devez l’accompagner , donc votre présence est indispensable , à tout âge . C’est comme quand vous êtes triste et qu’aller pleurer chez votre meilleure amie vous fait du bien , c’est la même chose pour vote enfant sauf qu’il n’y a pas de mot . Surtout qu’un enfant doit pleurer tous les jours car il vit du stress ou frustration régulièrement ( comme tenter de mettre la balle dans un anneau mais il n’y arrive pas ou on l’a mis à la sieste car « c’est l’heure  » alors qu’il n’etait pas fatigué … ) mais il ne comprend pas encore ses ressentis , donc les pleurs sont la seule solution pour qu il se sente apaisé intérieurement . Pour ma part , mon fils ne pleurait quasi plus … à 3,5 ans ! c’est pas normal , et il était une véritable pile éléctrique 😦 , donc du stress et des frustrations il en vivait mais il ne pouvait pas les exprimer car je ne lui en laissais pas la possibilité à cause de la tétine et des mises au coin . Isabelle Filliozat a aussi écrit des livres sur le sujet comme « J’ai tout essayé «  (jusque 5 ans et « Il me cherche  » de 6 à 13 ans ) ,qui est très bien car rempli de scènes concrètes de la vie quotidienne, mais à lire en second temps , car la technique est beaucoup mieux expliquée dans le livre d’Aletha Solter 😉 . Cette technique m’a vraiment apaisée intérieurement car je la trouvais très logique une fois le livre lu . Evidemment ça fait un gros choc de remise en question au départ , mais personnellement le choc a été de courte durée et je l’ai vécu comme un soulagement . 🙂 J’ai le sentiment d’être très proche de mes enfants car je prends du temps pour les comprendre un maximum et écouter leurs pleurs … je sais même anticiper les crises en fonction de ce qu’ont vécu mes enfants. ( => On connait son enfant , on sait quelles sont ses peurs , si on sait qu’il n’a pas réagit à l’instant T à un évènement traumatisant pour lui , on sait alors que la crise prochaine, ça sera ce traumatisme qui ressort à retardement car il est dans les bonnes conditions pour l’exprimer , avec des gens qui pourront l’écouter avec bienveillance ) . A l’heure d’aujourd’hui j’ai un super grand garçon de 8 ans qui nous écoute, il est très gentil et très poli , il nous exprime aussi son mécontentement quand c’est nécessaire mais il n’a pas peur de nous ! On trouve des compromis pour qu’il puisse expérimenter ses envies et lui donner toutes les clés nécessaires à son expression . Ma fille de 4,5 ans termine la période difficile ( 3-5 ans) et elle écoute déjà mieux , est très polie et calme à l’école , mais très sonore à la maison 😀 . Elle a une joie de vivre folle avec toujours un sourire aux lèvres . Elle sait aussi ce qu ‘elle veut et ne veut pas . 🙂 enfant-epanoui Probablement que toute votre famille proche ne sera pas d’accord d’appliquer cette méthode , encore moins la crèche ou l’école , mais l’important c’est que votre enfant sache que chez vous il pourra exprimer tout ce qu’il a gardé la journée en lui car il n’avait pas le droit de le faire . Sachez aussi qu’il n’est jamais trop tard pour commencer , pour ma part en commençant à 3,5 ans avec mon fils, en moins de 6 moins, les changements de comportements étaient significatifs ! En oubliant la méthode éducative « classique  » , vous permettez à votre enfant d’être respecté pour ce qu’il est et ce qu’il exprime dés son plus jeune âge !! Sans cela, vous risquez de l’enfermer dans des cases qui ne lui correspondent sûrement pas … vous êtes sur ce blog « Etre enfin soi par la messagère de l’âme « ,  c’est que vous vous rendez compte que vous n’êtes pas extérieurement celui ou celle que vous êtes intérieurement , et pourquoi ? car quand vous étiez enfant on a contré vos envies et vos expressions, vous deviez rentrer dans le moule ! ( attention, je ne blâme pas ni vos parents, ni les miens, ils ont fait ce qu’ils pouvaient avec les infos en leur possession à l’époque 😉 ). A l’heure d’aujourd’hui vous lisez ce blog pour enfin  être VOUS , alors c’est à vous à donner la possibilité à vos enfants et petits-enfants, à ce qu’ils puissent se réaliser pleinement dés le début de leur vie !!! Notre société moderne nous pousse de plus en plus vers la dépersonnalisation , nous devons tous être pareils et rentrer dans les moules qui rabaissent , encore et toujours la femme , et qui banalisent la sexualité . 10659254_10205726043464261_947671619421617700_n Nos enfants ressemblent déjà à Kim Kardashian ou  Beyonce en 2015 à 12 ans ! Vous en pensez quoi ? Moi personnellement ça me révolte … il est temps , chers parents , que vous puissiez redonner à votre enfant le pouvoir de sa différence , sa richesse intérieure inestimable , son bien-être , sa sécurité … Il ne tient qu’à VOUS à enclencher le processus pour montrer la voie à vos enfants ! Et se dire que « c’est la triste réalité de la vie  » , moi je dis NON !! Pourquoi subir quelque chose que nous ne voulons pas pour nos enfants ?? Tout est question de CHOIX … on a toujours le choix ! Et si vous vous dites  » oh mais on va me prendre pour une extra-terrestre avec cette parentalité positive  » , eh bien NON , nous sommes plein de mamans conscientes qui veulent le meilleur pour leurs enfants , afin qu’ils soient respectés et motivés à être qui ils sont au plus profond de leur âme … 🙂 ! Et si , petit à petit , chaque famille met en place ces principes, notre société actuelle changera sans aucun doute , car nos enfants auront été respectés pour ce qu’ils sont , et ils n’accepteront pas ce qui ne vibre pas avec leur âme .  De gros bisous à vos enfants surtout 😉 et merci de m’avoir lue !   Gwenaëlle .